• dessins

    Après les fastes et les nuances de la couleur, voici le velours du dessin tel que le révèle P. Bey, un virtuose du crayon à papier!
    Comptez facilement 400 heures de travail par dessin!


    Eléments minéraux et organiques…

    Enchevêtrements

    "Qui" observe?
    Le regard frôle le mystère

    Juste les lumières du papier
    les forces et les délicatesses du crayon


    Pour tous renseignements vous pouvez écrire à l'artiste en le contactant ici.

  • Commentaires

    1
    Grenouille de Bén
    Mardi 4 Avril 2006 à 12:00
    Tu veux dire que c'est juste dessiner au crayon à papier ? C'est assez incroyable parce qu'on a une impression de densité, de profondeur, comme si les dessins avaient plusieurs centimètres d'épaisseur. J'aime particulièrement l'enchevêtrement et celui du mystérieux observateur derrière les barreaux.
    2
    philippe charpentier
    Mercredi 5 Avril 2006 à 12:00
    Impressionnante technique.Malheureusement je suis obligé d'en référer à La CGT pour ce code du travail qui ne me semble pas respecté!
    3
    Anne
    Mercredi 5 Avril 2006 à 12:00
    Oui, impressionnant, c'est le mot !Mazette...Et vu à l'oeil nu, ça donne la même impression "photographique" ??
    4
    fazou
    Mercredi 5 Avril 2006 à 12:00
    Grenouille de Bénitier,Oui, tout est dessiné avec des crayons à papier de différentes duretés: de mine dure à moyenne à tendre, pour réaliser des noirs profonds et élargir la palette des nuances, la légereté ou la densité des tons.Tu remarques toi aussi ce côté un peu mystérieux des claustras (ou volets ajourés comme on en trouve dans le sud et en Orient et derrière lesquelles on regarde sans être révélé).Philippe,Avis de connaisseur… J'espère qu'il aura l'occasion de s'exprimer un peu sur sa technique, les modèles qui l'inspirent ou les sujets sur lesquels il a aimé dessiné; en plus il s'intéresse aussi à la photo…Mais au fait je croyais que la loi sur les codes en plein jour n'avait pas été adoptée?Anne,Il a un sens du détail absolument fabuleux, le tout est imbriqué dans une vision d'ensemble quasi compacte: On dirait une trame dont les éléments se tiennent solidement.On a l'impression de passer de deux à trois dimensions, puis de revenir "à la surface" de la feuille car le regard n'a pas de point de fuite.Il est d'une de ces patiences pour réaliser ses travaux!
    5
    grenille de bénit
    Mercredi 5 Avril 2006 à 12:00
    M'est avis qu'il est complètement tabané le pauvre bougre, s'agirait presque de l'enfermer dans ses méandres graphiques histoire de le ramener à la raison si c'est point trop tard.
    6
    domi
    Mercredi 5 Avril 2006 à 12:00
    d'un travail fabuleux ! on a envie de toucher !
    7
    buchmoll
    Jeudi 6 Avril 2006 à 12:00
    Déjà tout petit, en première maternelle, le petit réalisa une composition de 17529 gomettes sur une feuille de cahier brouillon...A la récré, il comptait
    8
    buchmoll
    Jeudi 6 Avril 2006 à 12:00
    A la maternelle, le petit nenfant réalisa une composition de 17829 gomettes sur une feuille de cahier brouillon. A la récré, il comptait les fourmis plutôt que de pousser les filles dans les flaques. Plus tard, au bac, il fit un résumé de cinquante pages. Et il fait quoi de ses loisirs, des puzzles géants du bleu du ciel, des mots décroisés ?
    9
    fazou
    Jeudi 6 Avril 2006 à 12:00
    Grenouille de Bénitiou,Ce sont les gens les plus sérieux qui sont les pires névrosés!Les soit-disant "raisonnables" sont parfois les fous dangereux!: De ceux qui ne savent guère créer que des formulaires et envoyer leurs voisins au bagne, grace à la procédure 6BH3457 du 29 février 1947!L'art est essentiel, et il n'est pas raisonnable! (Et tac):0085:Buchmoll,Voilà un enfant qui a de la suite dans les idées, au moins!:0036:Que nenni, ct' homme-là ne fait pas souffrir les mouches, il aime la bonne chère, les solutions pragmatiques et de plus il est de fort drôle compagnie!(oh, je crois que je l'aime bien dans le fond...)
    10
    fazou
    Jeudi 6 Avril 2006 à 12:00
    Domi,En fait, malgré tout l'attrait des matières et textures, on se retient d'en mesurer la réalité quand on voit la finesse du travail!Dessin sensuel et son écho...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :